fbpx

Pour votre santé, bougez, bougez encore et toujours !

Ne nions pas l’évidence, la population générale n’est pas assez active d’un point de vue physique. Certes certains sont de véritables addicts des salles de sport et des cours de fitness, d’autres s’adonnent  corps et âme au jogging sous toutes ses formes (trail, triathlon, marathon…). Il n’empêche que toutes les évaluations montrent que la pratique d’activités physiques est insuffisante en moyenne dans la population  (enfants, adolescents, adultes et troisième âge sont tous concernés).

Or l’homme est fait pour être physiquement actif et se mouvoir. Notre squelette, nos muscles, nos tendons et nos ligaments ainsi que notre système cardio-respiratoire sont physiologiquement et biomécaniquement  conçus à des fins de locomotion (marcher, courir, grimper, nager, ramper…) et de survie (chasser, combattre…). A titre d’exemple nos ancêtres chasseurs cueilleurs  parcouraient 15 à 20 km par jour, l’homme du XXIème siècle n’en fait que 2 ou 3.

En 2013, l’être humain des pays industrialisés passe 4 heures par jour assis et quasiment 4 heures par jour devant sa télévision. Cette sédentarité, c’est la facilité du corps et de l’esprit. On préfère les escalators aux escaliers, on prend la voiture pour des trajets parfois ridiculement courts (sans parler de l’aspect écologique !!!). Même les activités modernes (jardinage, bricolage, ménage, danse en boîte de nuit…) sont insuffisantes en termes de bénéfices sur la condition physique.

Certes bouger (i.e., faire du sport) peut représenter un risque  de blessure ou d’accident cardiaque, mais pour la santé, ne rien faire représente un risque bien plus important. Une activité physique trop faible représente la 10ème cause de mortalité dans le monde selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), soit un nombre de décès plus important que celui lié au tabagisme !!!

Ainsi on évoque souvent l’alimentation et la consommation d’alcool et de tabac comme facteurs de risques pour la santé mais rarement le manque d’activité physique. Combattre le surpoids, par exemple, requiert une alimentation saine et équilibrée ainsi qu’une activité physique régulière. Il n’est jamais trop tard ni trop tôt pour bouger ! Bouger c’est la vie ! Voyez la différence entre les eaux stagnantes et les eaux vives !!

Chez le jeune enfant (0 à 4 ans) on observe du surpoids des troubles de l apprentissage, du langage, du comportement et de la locomotion. De 5 à 11 ans on constate des résultats scolaires moins bons que chez ceux pratiquant un sport régulièrement. Les adolescents passent 11 heures par semaine devant la télévision et 13h30 sur le web !!! Perdant ainsi un temps infiniment plus précieux pour leur santé et leur avenir !! Toutes les études les plus récentes démontrent une meilleure efficience intellectuelle chez les étudiants impliqués dans des activités sportives de manière assidue. Cela se retrouve aussi dans le monde du travail !!!

Chez l’adulte le manque d’activité physique  est clairement associé :

  • au surpoids
  • au cholestérol et au diabète
  • à l’hypertension arterielle, à l’insuffisance cardiaque, aux infarctus du myocarde et aux AVC, à l insuffisance veineuse…
  • a l’amyotrophie et à l’ostéoporose, aux douleurs lombaires
  • à la dépression
  • aux cancers (colon, prostate, sein, rein)

Alors BOUGEZ !!!!!!!!!!!!!!!

Une activité physique régulière peut vous faire gagner 4 ans de vie et qui plus est en meilleure santé !!!

Idéalement il faut pratiquer 30 minutes quotidiennement. L’intensité de cette activité est importante ! Si elle n’est pas assez élevée alors les gains obtenus et les bénéfices seront faibles. Bien entendu il faut adapter cette intensité aux capacités de chacun et la faire progresser petit à petit. Nous ne parlons pas de performance mais de seuil minimal d’efficacité.

N’oubliez pas un muscle inutilisé commence à s’atrophier  entre 48 et 72 heures d’inactivité.

Faire du sport 1à 2 fois par semaine est insuffisant même si on fait 2 ou 3 heures d’affilée. Cela n’est pas intéressant en termes de bénéfice sur la santé. C’est sans doute délétère puisque l’organisme le ressent comme une agression.

CONCLUSION

Pratiquez 30 mn d’activité physique quotidiennement à bonne intensité (selon vos capacités du moment) et écoutez les signaux que vous adresse votre organisme  ( fatigue , pathologie intercurrente…).

Associez à cela l’arrêt du tabac et une alimentation équilibrée et vous obtenez le meilleur élixir de jouvence qui soit !

Encore plus d'Articles

Boissons de récupération énergétiques après l’entrainement

Ces boissons favorisent la réhydratation, la reconstitution du glycogène et elle sont source de minéraux. Adaptées en post-training intensif, sauf si le dîner ou le …

En savoir plus...
Débuter en course à pied

Débuter en course à pied…

L’être humain est doué naturellement pour la course mais les contraintes de la vie moderne brident cette aptitude à l’effort physique et contraignent le corps …

En savoir plus...

Les méfaits de la sédentarité

La sédentarité est mauvaise pour notre santé. Ce message nous le connaissons, il nous est répété sans cesse. Pourtant qu’est-ce vraiment que la sédentarité ? …

En savoir plus...
Retour haut de page

Votre message a bien été envoyé.