Les Nouveaux Outils de l’Entraînement Libre

Depuis quelques années, le monde du sport et plus particulièrement du fitness assiste à un profond changement des comportements et des mentalités. L’émergence de tendances comme le CrossFit ou le Street Workout traduisent parfaitement cette transformation du monde de l’entraînement. Les pratiquants cherchent à sortir des salles et à gagner en autonomie. En effet, quoi de mieux que de pouvoir s’entraîner n’importe où à n’importe quelle heure sans avoir à payer un abonnement ?

La plupart des pratiquants recherchent de moins en moins la force et le volume musculaire et de plus en plus la mobilité, la force fonctionnelle, le bien être et la santé. Les machines, les haltères et les miroirs des salles de musculation sont abandonnés au profit des parcs en nature ou de son domicile. Cela est possible grâce à la mise à disposition de nombreux outils très simples mais terriblement efficaces. Faisons ensemble le tour de quelques-uns de ces nouveaux équipements qui pourront changer votre manière de voir l’entraînement…

La Kettlebell (voir notre article sur la Kettlebell) : Née en Russie, il y a plus de 300 ans, elle est devenue aujourd’hui un indispensable dans la préparation physique de nombreux sportifs, notamment dans les sports de combat. C’est une sphère en fonte surmontée d’une poignée. Elle permet de réaliser des exercices proches de ceux de l’haltérophilie dans un espace réduit. Elle est disponible en différents poids de 4 à 32 kg, pour les plus conventionnelles. Elle est permet de développer la force et la puissance des membres inférieurs, ainsi que la hauteur de saut vertical. La kettlebell permet également de travailler le système cardio-vasculaire. C’est un outil idéal si vous souhaitez vous remettre en condition physique grâce à un travail complet du corps. Voir nos vidéos et fiches d’entraînement avec kettlebell.

La corde ondulatoire ou battling rope : Comme son nom l’indique c’est une corde mesurant au moins 15 mètres de longueur avec un diamètre compris entre 30 et 45 mm. Il faut plier la corde en deux et fixer la boucle ainsi formée à un point fixe (un poteau ou même une kettlebell assez lourde). Le pratiquant tient chaque extrémité de la corde dans chaque main. Le principe de cet exercice consiste à imprimer des ondulations à la corde en levant et baissant les bras, successivement ou simultanément. Avec cet outil, il est possible de varier la fréquence d’ondulation, en variant la vitesse de mouvement des bras, et il existe un grand nombre de mouvements qui permettent de varier l’entraînement. La corde ondulatoire permet un travail d’endurance musculaire concentrée sur le haut du corps. Les épaules, les bras, les abdominaux et les muscles du dos sont mis à rude épreuve. Couplée à un travail plus axé sur les membres inférieurs (comme avec une kettlebell ou une corde à sauter), elle permettra un travail complet des systèmes musculaire et cardio-vasculaire.

Les bandes élastiques : Comme les petits élastiques marrons posés sur votre bureau, les bandes élastiques sont faites de latex. La principale différence réside dans la taille de la bande (de 30 cm à plusieurs mètres) et dans la quantité de matière, ce qui lui procure une résistance allant de quelques centaines de grammes à plusieurs dizaines de kilogrammes. Généralement utilisé pour la rééducation, les bandes élastiques servent aujourd’hui beaucoup au renforcement musculaire. Elles sont légères, faciles à transporter et s’accrochent presque n’importe où. Et comme leur résistance n’est pas dépendante de la gravité, elles peuvent être placées dans de nombreuses positions pour réaliser un très grand nombre d’exercices, et ainsi travailler tous les muscles. Les études montrent qu’avec bandes élastiques, le travail de la force, de la vitesse et de la puissance est meilleur qu’avec fonte. Il est d’ailleurs possible de combiner fonte et résistance élastique pour de meilleurs résultats. C’est donc un outil versatile et très utile à posséder dans son sac d’entraînement.

Les anneaux et autres sangles de suspension : Utilisé en gymnastique, les anneaux sont un des agrès les plus difficiles à maîtriser mais également l’un de ceux qui permettent les plus grands gains de force. Les sangles de suspension conservent le même principe à la différence qu’elles sont souvent beaucoup plus chères et que des poignées en mousse sont venues remplacer les traditionnels anneaux. Dans les deux cas, le principe est le même : travailler avec une forte instabilité. Ces outils sont parfaits pour le travail de gainage, pour le travail des abdominaux et pour tous les exercices de tirage (tractions, rowing) et de poussée (dips, pompes) au poids de corps. Légères, les sangles sont très facilement transportables et elles ne prennent pas trop de place dans un sac. Vous pourrez donc vous entraîner n’importe où.

Tous ces outils sont relativement peu onéreux et vous confèreront des possibilités d’entraînement infinies. Si vous aimez être indépendant(e), ces nouveaux outils de l’entraînement sont faits pour vous. Il vous suffit d’un sac, d’un lieu agréable et d’un peu d’imagination pour réaliser des entraînements inédits et fun ! N’hésitez pas à consulter les circuits d’entraînement que nous mettrons en ligne régulièrement sur le site.

Bon entraînement !

Encore plus d'Articles

Doit-on changer de programme régulièrement ?

La musculation est sans aucun doute l’un des meilleurs moyens de gagner en force et en masse musculaire. Pour optimiser ses gains, le pratiquant peut …

En savoir plus...

S’inscrire en salle de sport et après ?

Le message est dit et répété : le sport, sans excès, est bon pour la santé. En plus de renforcer sa musculature, d’augmenter sa résistance à …

En savoir plus...

Les différents types de diète et leur impact sur la masse grasse

Comme j’en discutais dans un article précédent, la perte de masse grasse est recherchée par de nombreuses personnes. Certaines souhaitent diminuer la quantité de tissu adipeux …

En savoir plus...
Retour haut de page

Votre message a bien été envoyé.